Dépression +
  • Perte d’appétit
  • État d’âme triste
  • Manque d’interêt pour loisirs et activités
  • Insomnie
  • Somnolence
  • Hyperactivité
  • Manque d’énergie
  • Difficulté à se concentrer
  • Difficulté à être en relation avec les autres
  • Pensées suicidaires
  • Pauvre estime de soi
  • Sentiments de culpabilité
  • Sentiments de désespoir
  • Deuils non résolus
  • Isolement social
  • Découragements fréquents


Anxiété +

  • Préoccupation excessive et persistante en relation à certaines circonstances vitales qui n’ont aucun fondement logique ou factuel (basé sur aucun fait).
  • Tension musculaire, fatigue, tremblements et/ou agitation.
  • Symptomatologie Hyperactive: palpitations, difficultés à respirer ou à avaler, nausées et diarrheés.
  • Symptomatologie d’hypervigilance : se sentir constamment en situation limite, difficulté à se concentrer, insomnies et état général irritable.


Somatisations +

  • Peur répétitive à subir une maladie grave sans avoir un fondement médical qui puisse le confirmer.
  • Symptomatologie variée sans fondement organique qui pousse la personne à visiter fréquemment des médecins, à prendre des médicaments non prescrits ou, au contraire, avoir des comportements évitatifs en relation à son état de santé.
  • Facteurs stressants qui peuvent conduire à une maladie et qui provoquent des conflits psychologiques.
  • Préoccupation excessive et plaintes fréquentes en relation à une douleur chronique malgré l’absence confirmée d’une maladie.


Douleur chronique +

  • Ressentir de la douleur ayant dépassé pour une période supérieure à 6 mois le processus normal de guérison de façon que cette douleur limite de façon significative l’activité normale.
  • Douleur généralisée au niveau des muscles, os et articulations qui limitent le fonctionnement normal de la personne.
  • Utilisation progressive et abusive de médicaments contre la douleur.
  • Ressentir de façon quotidienne de la tension, de la migraine et des maux de tête.
  • Arthrite reumatoïde.
  • Colon irritable.
  • Ne plus exercer d’activités professionnelles, du foyer ou d’autres loisirs en raison de la douleur.
  • Symptomatologie dépressive due à la douleur.
  • Se sentir de façon générale limité: “Je ne peux plus faire ce que je faisais avant” ou “Personne ne me comprend” ou “Pourquoi moi?” ou “Quand est-ce que cela finira?” ou “Je ne peux plus continuer comme ça”.